La communication profonde accompagnée prend sa source auprès de techniques telles que La communication facilitée  conçue dans les années 1980 par Rosemary Crossley, une enseignante australienne, et destinée à améliorer les capacités de communications des personnes handicapées de la parole. En 1989, Douglas Biklen popularise cette méthode aux États-Unis notamment avec des personnes autistes.

 

À partir de cette technique, qu'elle a introduite en France au début des années 1990, l'orthophoniste Anne-Marguerite Vexiau a développé la psychophanie (du grec phan : mettre au jour), son application a un objectif thérapeutique. Elle a également fondé une association intitulée "Ta Main Pour Parler" (TMPP) .

 

Inspirée de cette méthode, la Communication Profonde Accompagnée permet, une communication profonde de l'être. Créée en France et enseignée par Martine Garcin-Fradet, la CPA donne accès à l'inconscient de l'être, que l'on soit valide ou privée de parole.

 

Le praticien en CPA appelé "facilitant" accueille et se met à l'écoute de la personne qu'il reçoit, "le facilité".  L'objectif est de permettre à la personne d'intégrer peu à peu les aspects encore non reconnus du Soi.