Florian

Ma Question :  Pourquoi ou comment ce flot de paroles en moi ?

CPA : Ce flot de parole est comme un bercement, il me porte et m’accompagne comme une mère, un cocon, telle une musique qui m’entoure ces paroles me rassurent, elles me tiennent compagnie et me font me sentir moins seul, petit garçon au milieu des autres allant, alentours, je me suis entouré de ces musiques de mots, balancements solitaires, en mon for intérieur ces mots sont en moi, mais pas toujours à moi.

 

Ma question : J’ai parfois la sensation de saouler les autres et ça me rend triste, qu’est ce que mon être profond aurait envie ou besoin de me dire par rapport à ça ?

CPA : Je cherche ma place, ma juste place, il y a de la peur enfouie au plus profond qui me fait naviguer dans des océans 

de tumulte, peur d’échouer, de m’échouer aussi, cette peur me paralyse parfois, alors que mon être profond est là souriant secrètement, secrètement prêt à se déployer, la chaleur de mon être.

 

Ma question  : Quel est le prochain pas à faire pour être plus paisible ?

CPA : Cultiver mon territoire, y mettre de jolies barrières, fleuries, ajourées, aérées, regarder du dedans vers l’extérieur, regarder avec douceur et sans crainte le monde, depuis mon espace du dedans, garder les yeux ouverts et continuer de balayer du regard mes avancées, regarder ce chemin qui s’ouvre à moi.