OSER S'INSPIRER

Vaincre ses peurs, goûter l'instant présent, être en harmonie

Notre époque manifeste un intérêt croissant, un enthousiasme, des signes d'engagement individuel et collectif concernant notamment la pleine conscience, l'environnement, la condition animale, la philosophie et la compréhension des choses, les thérapies énergétiques, le dialogue inter-religieux, la découverte et le partage des cultures du Monde.

LE bouddhisme

Le bouddhisme est un art de vivre, une philosophie comportant une dimension spirituelle et appréciée pour :
- les valeurs qu'elle partage
  (responsabilité, tolérance, compassion, non-violence...)
- sa capacité d'adaptation aux cultures et aux époques
- son ouverture au dialogue  au-delà des croyances et des traditions

Pas de dieu créateur, de devoir d'obéissance (ce qui convient même aux libres penseurs). Chaque humain porte en lui un potentiel et des ressources qui lui permettent de prendre ses responsabilités et de passer, s'il le souhaite, de passer à l'action.

C'est par l'expérience personnelle et la pratique que l'on chemine vers la quête d'une stabilité, un équilibre intérieur, détaché des tourments provoqués par le désir ou l'aversion pour tout ce qui nous entoure. Une conduite de vie saine favorise réflexion et pratique concernant les valeurs essentielles de l'existence (coopération, bienveillance, amour, patience...).

Besoin de compréhension, de silence, d'alternative aux sirènes de la consommation et du "paraître". Les échanges entre l'Orient et l'Occident s'intensifient depuis le milieu du 18ème siècle.
Ne confondons pas spiritualité avec religion, superstition ou magie. La spiritualité est une disposition d'esprit, un comportement éthique basé sur le respect de soi et des autres, une aspiration à être heureux tout en s'investissant pour le bonheur d'autrui, un apprentissage destiné à mieux se connaître soi, ses motivations, ses émotions, ses doutes et ses souffrances.

 


AMOR FATI

"Deviens l'homme que tu es, sois le sculpteur et le maître de toi-même"  (Nietszche)
L'amour du destin, l'acceptation de la destinée n'est pas un fatalisme, une résignation passive face à ce qui nous arrive : par exemple, se reconnaître tel que l'on est ou l'acceptation des choix que nous faisons et leurs conséquences sur le principe du Karma ou "loi de cause à effet". Si mon présent est lié à mon passé, alors ce que je fais et pense au présent influencera mon avenir...

 

"Dire oui au monde et à soi-même"
Joies et souffrances sont étroitement mêlées et font partie de la réalité. On ne peut comprendre parfois le sens de certains événements tragiques qui nous dépassent. Ainsi sans chercher à étiqueter positivement ou négativement, mieux vaut chercher à la appréhender cette réalité, à se réconcilier avec elle.

CARPE DIEM

"Cueillir le jour présent sans te soucier du lendemain" (Horace)
Tirer du moment présent toutes les joies sans s'inquiéter ni du jour ni de l'heure de sa mort. Etre en paix avec soi-même.

Une disponibilité vis-à-vis de l'instant présent qui s'oppose à l'accaparement de nos pensées par le passé et le futur, face à la vanité, au pessimisme et à l'impermanence, cet 'aspect éphémère de toute chose.

"Cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie" (Ronsard)
La rose, fleur rapidement fanée et qu'il faut cueillir dès la floraison, illustre la brièveté de l'existence humaine. 

STOICISME

"Regretter un peu moins ce qui n'a pas pu être, espérer un peu moins en ne s'opposant pas à l'inéluctable et aimer un peu plus" (A. Comte-Sponville). 

Nous pouvons ainsi réellement agir en partant des choses telles qu'elles sont, en ne cherchant plus à s'y opposer en vain, ni à tenter désespérément de voir ou espérer un monde différent.  Éprouvant la force du détachement des troubles et passions, nous pouvons considérer toute chose avec équanimité.

EPICURISME

Une recherche de plaisir raisonnée, ordonnée, saine et responsable pour éviter tout déplaisir ou toute suprématie du plaisir ; des plaisirs simples favorisant notre équilibre et notre harmonie avec soi, la Nature et les autres.

Une recherche des causes qui produisent le bonheur et d'une sagesse dont le but est l'atteinte de l'ataraxie, la tranquillité de l'âme, une profonde quiétude.

THEODICEE

Une explication de l'apparente contradiction entre l'existence du Mal et la toute-puissance et la bonté d'un principe supérieur ou d'une divinité régissant l'univers.

La liberté est nécessaire en ce qu'elle permet selon son libre arbitre à l'homme de choisir entre ce que l'on appelle le Bien et le Mal (sans pouvoir les définir de façon claire et définitive). Comment savoir ce qu'est le bonheur, ce qui est bon et juste ?